mercredi 24 mars 2010

Le monde caché


Qui sait ce qu'une planète morte d'apparence peut cacher?
Le Pueblo.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Inspiration d'Edgar Rice Burroughs?

Trotal

Jérémy a dit…

Et pourquoi ce qui est à l'intérieur compterais le plus? C'est une planète morte point!

Claire a dit…

Héhé j'avais vu les prémices de ce dessin ! Tu venais de le commencer quand tu es venu à Toulouse...!
Ca fait plaisir de le voir fini !! Belle idée...

Anonyme a dit…

Superbe; une énigme quand même: l'homme à l'arrosoir. D'où vient-il?
Comment est-il là? N'est-ce qu'une illusion d'optique d'un quidam humain qui chercherait en vain quelque chose de connu à se mettre sous la dent?

Yo.

Pueblo a dit…

>Trotal : Ah non... mais je sais quoi lire ces prochaines semaines désormais! Merci!
>Jeremy : on peut très bien choisir de ne rester qu'à l'extérieur, si cela nous chante tout l'été. Gare à être dépourvu quand la bise sera venue.
>Claire : Péchabou est une bourgade pleine d'inspiration!
> Yo : Peut-être est-il juste un préposé à l'arrosage sans même savoir pourquoi. Il a du naître avec cette planète et s'en retrouver expulsé. Peut-être qu'il n'a pas conscience d'arroser et qu'il continuera à le faire même lorsqu'il ne sera plus qu'un ensemble d'os arrosant d'autres os...

Heidi a dit…

J'adore, il est magnifique celui là et très inspirant. On pourrait parler de ce qu'il évoque pendant toute une soirée !!