mercredi 28 octobre 2015

Encore un essai ?

Vous allez avoir de quoi lire aujourd'hui !
Cela fait un bail maintenant que je gribouille (plus intensément depuis le collège et ses cours d'allemand) et que je lis des BDs. C'est donc tout naturellement que j'ai eu à maintes reprises envie de me mettre à dessiner de la BD moi-même.

Les ancêtres

Dans le passé, j'ai commencé plusieurs BD sur des thèmes très différents, apparemment en prenant grand soin de toujours travailler dans un style mal maîtrisé: c'est tellement plus palpitant de produire des planches plutôt que d'essayer de progresser sur son style ! Voilà donc une petite rétrospective de ma BDgraphie !


"Les dribbleurs de l'esprit" (2002)
BD en noir & blanc à l'encre noire

bd basket
"Les drib²leurs de l'esprit" avec un "b" au carré
pour contrer l'orthographe qui me faisait défaut

Pitch : En l'an 2000 des jeunes s'affrontent pour tester leurs pouvoirs surnaturels à travers des match de basket intergalactiques.
Dans ma tête : ça devait donner des combat magiques magnifiques où les téléportations et les figures de basket-kungfu devaient donner via mes lecteurs un nouvel essor au basketball français en particulier et au basketball mondial en général (rien que ça). C'était sans compter sur la superbe idée de faire un mashup sur la couverture entre une planète avec des anneaux et la joue d'une fille, qui d'ailleurs n'apparaîtra jamais dans l'histoire (la fille).

Avancement : 27 pages : Introduction du contexte et déroulement d'un match d'entraînement, où les coachs de la Nasa venaient discrètement repérer les élèves au potentiel intéressant. Je n'ai jamais pris le temps d'aller plus loin, car s'est présentée l'opportunité de la BD suivante !


"Neige d'insouciance" (1999-2005)
One shot - noir & blanc : feutre noir et pinceau noir

Bruno Scenario Pueblo
Neige d'insouciance - 4ème de couverture
Pitch : Un jeune samouraï traque un tueur sanguinaire de filles de joie. Il l’élimine ce qui déclenche une guerre avec le fief voisin.

Dans nos têtes : c'était l'occasion de faire un projet ensemble, de se lancer le défi d'être publiés par un Fanzine et surtout de boucler un projet, choses difficiles en ce temps là (il fallait garder de la place pour les jeux vidéo, et la vie, accessoirement).
Quelques pages en cliquant ici :


Avancement : la BD a été publiée par le Fanzine BTB-Corp en 2005 et nous a permis d'être présents à JapanExpo pour la dédicacer! (En ce temps là, le festival était beaucoup plus ouvert, familial et accessible qu'aujourd'hui.)




"Lueurs" (2003)
Série bd - Niveaux de gris : feutre noir et ombres au carbone


Scénario de Plumes, un ami dont l'extravagance n'a d'égal que sa créativité délurée.
Pitch : Aurore et Ludivine, un couple de filles vivent et rient au rythme de leur monde futuriste. Elles habitent une des 4 tours immenses dans lesquelles la population mondiale est confinée.
Au programme des filles, des homos, de la violence, de la tendresse, du mystique et du magique, du drame bien sûr.
Dans nos têtes : En mettre plein le visage au lecteur, en 3 tomes dont le premier serait chronologiquement le dernier. Au bout du premier tome nous contions d'ailleurs tuer l'héroïne principale, PAF! Tout cela pour devenir célèbres, bien entendu.

Voici les premières pages :


Avancement : 15 pages dont les originaux me furent dérobés, lorsque je me fis voler mon sac à dos, à Nancy. Oui, je transportais toujours tous mes dessins sur moi. Intelligent, non? 10 ans après, je m'en veux encore.


"Joke for Jack" (2005)
Manga - Noir et blanc + hachures, sens de lecture Japonais

Pueblo
Joke for Jack - croquis pour 1ère de couverture

J'ai été épaulé au scénario par FabX le terrible pour créer ce début de BD lors d'un concours organisé par la Fnac.
Pitch : Jack rêve de devenir bon en basket, par contradiction. Il découvre par hasard qu'il possède un bien étrange pouvoir.
Dans ma tête : c'était un peu le Revival de mon projet sur le basket "les dribbleurs d'esprit" preuve que j'étais toujours possédé par ce sport
Je vous laisse découvrir les planches, qui se lisent de droite à gauche, il faut donc commencer par la dernière image, celle bordée d'orange!



basketball bd Pueblo basket ball BD pueblo




Le futur?

Ça fait 15 ans que je n'ai plus fait de projet long de Bd, mais depuis une petite année déjà je rumine une nouvelle initiative, celle d'une "BD univers", ou plutôt d'un objet univers : la Fabrique.
J'avais commencé à construire ce monde lors de ma participation de l'année dernière au concours Jeunes Talents d'Angoulême 2015. 3 pages (p1, p2, p3) m'avaient semblé trop courtes et j'avais mal considéré la densité de mes informations, qui méritaient d'être étalées sur des étendues beaucoup plus larges.
La fabrique telle que je l'avais dessinée ne me convient plus : trop d'éléments de son apparence
laissent croire qu'elle est accessible ou habitée, alors que ce n'est pas nécessairement le cas.

Aujourd'hui, j'affine l'univers et ses recoins pour pouvoir bientôt y planter une intrigue, et des personnages qui mûrissent paisiblement dans mes neurones. 

Un exercice difficile et passionnant

A l'heure actuelle la cohérence est le point sur lequel je me concentre : la Fabrique est et doit rester baignée de mystère. Son apparition, son fonctionnement et sa raison d'être doivent rester inconnus, ce qui m'oblige à penser le monde en conséquence : à chaque grand mystère correspond une grande envie de lever le voile.
Pour que nul n'ait rien découvert sur la Fabrique alors qu'elle existe depuis plus que toujours, il faut mettre en évidence son opacité, sa puissance et surtout sa dimension sacrée. Après tant de siècles, les mœurs de tous les personnages sont fondamentalement façonnés par son existence.
Il devient évident que la Fabrique doit être considérée tout comme un personnage, peut-être même le principal. Chacun doit pouvoir ressentir sa respiration, sa vitalité, sa colère...



J'espère pouvoir me lancer dans ce projet long sans trop de pression, en égrenant ici les pages au fur et à mesure de leur apparition.

Pour faire les choses bien, je me suis procuré hier l'ouvrage "Faire de la bande dessinée" de Scott McCloud, c'est la seule que j'aie trouvée pour le moment qui semble aborder l'ensemble des sujets qui m'intéressent de manière imagée et directe. J'espère que je ne serai pas déçu. Si vous connaissez cet ouvrage ou pouvez m'en conseiller d'autres, je suis toute ouïe !

A très vite pour de nouvelles aventures imaginaires aux frontières du dessin !

Pueblo.

5 commentaires:

Belzaran a dit…

Bon ben il ne te reste plus qu'à te retrousser les manches. Tu sais combien je t'encourage dans cette voie ! Bon courage à toi !

Vincent Feugier a dit…

Hâte de voir l'avancement de "La Fabrique"!

Philgreff a dit…

J'ai hâte aussi de voir la suite de "La fabrique" !
Le bouquin de Scott Mc Cloud est vraiment très intéressant, je l'avais emprunté à la médiathèque il y a quelques temps et je l'ai dévoré, même si je n'ai pas tout retenu (et puis en gros fainéant, je fais toujours mes planches un peu n'importe comment sans tenir compte des règles de base de la BD, par contre je suis toujours admiratif des mecs comme Belzaran et toi qui prennent soin de chaque case pour qu'elle s'intègre intelligemment dans la narration).

Pueblo a dit…

>Philgreff: Héhé, c'est vrai que c'est conséquent comme bouquin : j'ai préféré l'acheter justement pour pouvoir y revenir souvent.
Par contre je suis loin de réussir à prendre soin de chaque case! Le plaisir de dessiner une image telle qu'elle m'est apparue est souvent bien plus fort que la réflexion sur le flux narratif!
Heureusement qu'il y a toujours le plaisir et que ce n'est pas uniquement des théories, la BD!

Anonyme a dit…

Tu pourrais élargir le plaisir à la vie aussi... hihihi!!