vendredi 13 novembre 2015

La Fabrique : le premier personnage

Une des gymnastiques les plus passionnantes et ingrates de la BD est de définir ses personnages. Et surtout, de réussir à les rendre identifiables et identiques à chaque fois.

Il n'y a pas de formule miracle : il faut refaire le même personnage des dizaines et des centaines de fois. Au début on a du mal à apprivoiser sa tête, c'est comme une nouvelle rencontre où l'on essaie timidement de saisir comment le visage de l'autre est fait. Les visages évoluent donc énormément.


Même si la forme du visage n'est pas encore stable, j'ai essayé d'imaginer la morphologie globale.
Au final j'ai commencé à opter pour une bouche un peu plus large. Sans doute gagnerai-je en expressivité. Il me reste à travailler les différentes expressions primaires et à choisir celles qui caractériseront son caractère. Quant à son nom... je réfléchis encore.

Pueblo
Avec des cubes de rêves, au détour d'un vol de poissons migrateurs.
J'ai hâte de faire plus de mises en situations pour définir l'atmosphère et le type de populations qui feront palpiter les villages autour de la Fabrique.

bd personnage
Parmi les marchands et les pierres.
A très vite pour d'autres furtifs coups d'oeil dans ce monde dont on s'approche chaque jour plus!

Pueblo.




1 commentaire:

Vincent Feugier a dit…

Bravo pour le travail! J'admire surtout la troisième planche avec les différentes expressions du personnage!