dimanche 4 mai 2014

On arrête pas le progrès

Continue le long et épineux chemin de l'élaboration de supports de travail (cf jadis).

En l'occurrence, l'idée et ici de prouver qu'un même texte peut se révéler de différentes façon, selon l'image qui l'illustre. Brodons donc autour de la proposition :
"On n'arrête pas le progrès"
Comme j'aime faire dans le détournement, hop ! :


Les détails inaperçus :
Comme j'ai souvent des idées loufoques ou des jokes trop "private", peu sont comprises et beaucoup tombent donc dans l'oubli profond qu'elles méritent. A la place, je préfère parfois livrer l'explication de mes choix. Pour cette image, ça donnerait ça :


Hé hé. Et vive les lundis! Ouille. Courage à tous.

                                                                                    Pueblo.

1 commentaire:

Julien Moschetti a dit…

L'homme régresse en effet !