vendredi 23 janvier 2009

Choisir ses mots [ Episode II ] : Des mineurs

Après une absence, voici une nouvelle fournée qui arrive...
Si jamais vous avez des idées, n'hésitez pas à m'en faire part
(dans la mesure où ce n'est pas trop trop trop farfelu) !
Astuce: pour ceux qui n'avaient pas compris je joue le pharmacien:
George Clooney = George Clou Nez + George Clown "Hey!"
Oui.
Pas facile.

lundi 12 janvier 2009

Happy Fannie

Bonnes fèves à vous!
Maintenant j'aime tellement ça, que j'en met dans les plats, pour rire.
Hoho.

dimanche 11 janvier 2009

Carnets de Ringo - N°6: Viande de mouton

Maintenant Ringo habite à Paris!
Nouvelle vie signifie nouvelles résolutions. Alors il a décidé de commencer à conquérir le monde à partir d’aujourd’hui.
Mais pour aller plus loin, il va d’abord s’entraîner à courir. Ringo sort donc faire son premier footing parisien.
Il court jusqu’au parc le plus proche, le parc Monchas. Dans son fantastique élan de papy asthmatique, il entreprend de faire le tour du parc et s’engage sur le chemin de gravier.

Il croise un joggeur. Un second. Un troisième. Le sixième. Le quinzième. Tant et tant de monde, qui court dans le sens inverse.
Regardant autour de lui, il observe qu’il est le seul à courir dans ce sens.
Il croit qu’il est tombé au beau milieu d’une course organisée. Mais aucun des coureurs n’a de dossard.
La terrible vérité s’impose alors à lui: ils courent dans le même sens de leur plein gré...

C’est donc jusque là que peut aller l’esprit d’initiative et l’originalité des gens...
Tous des moutons!!!
Après une courte pause, il hésite puis essaie de courir dans le même sens qu’eux, en observant attentivement si de la laine ne commence pas à pousser sur ses bras...
C’est dur de devenir le maître du monde!

samedi 10 janvier 2009

George Clooney

Et hop! Un petit deubeul: "George Clooney".
Si vous ne captez pas, n'hésitez pas à demander de l'aide à votre pharmacien.
Toujours plus loin dans les profondeurs abyssales de l'humour...

vendredi 9 janvier 2009

Carnets de Ringo - N°5: Barreaux horizontaux

Alors qu’il marchait tranquillement sur les quais en tapant dans des briques, des bouts de bois ou toutes sortes d’objets dont la nature l’intéressait peu, Ringo croisa un individu à l’apparence étrange..
Ce dernier arborait un polo orné de rayures horizontales, un sourire figé colgate ultra bright et surtout de mystérieuses lunettes ornées de rayures horizontales elles aussi.
Impossible aussi de comprendre la démarche esthétique empruntée par son cerveau, sans doute novateur, pour en arriver là.
Impossible de ne pas faire le rapprochement avec ces stupides chanteurs de R&B et de Hip Hop nord américains au look si...
si... si american boy!
Finalement, Ringo conclut que c’était sans doute le signe de reconnaissance extérieure des courageux prêts à donner leur corps à la science. Ces rayures devaient être les stigmates leur rappelant que leur chair serait un jour coupée en lamelles fines pour le plus grand plaisir des chercheurs et des musées qui les exposerait en ayant malheureusement pris soin de retirer le sourire bright et les monstrueuses boucles d’oreilles diamantés qui ornent aujourd’hui leurs visages fiers.
Sur ce, il shoota négligemment dans une boîte “Hello de Cookies” qui traînait là, et s’en fut gaiement.

jeudi 8 janvier 2009

mardi 6 janvier 2009